femmes2.jpg

PARTENAIRES

Écrit par refelacam Catégorie : Vie du REFELA-Cam
Publié le 17 juillet 2018 Affichages : 658
Imprimer


Elle est venue lancer officiellement le projet d'énergie solaire, dans les cinq autres communes dirigées par des femmes maires, puis trouver d’autres financements pour l’enrôlement de 12 autres communes en attente et toujours pilotées par les amazones de ce réseau.

On l’attendait depuis des jours au Cameroun, précisément à Bangangté pour lancer officiellement le projet porté par les femmes maires. La présence de Ségolène Royal a donné plus de visibilité à ce deuxième comité de pilotage national qui se tient uniquement avec les acteurs locaux, les personnes directement concernées par le projet au niveau local. Arrivée la veille à Yaoundé où elle a passé la nuit, Ségolène Royal et Nicolas Frélot, représentant personnel de l’Ambassadeur de France au Cameroun ont bravé les 300 kilomètres qui séparent la ville de Bangangté à celle de la capitale politique du Cameroun pour une cause humanitaire, pour écouter les autorités, la population et si possible faire un diagnostic personnel de ce qu’elle a vu et entendu. Outre ce long voyage fastidieux, il y a cette volonté affichée d’accompagner les projets durables qui touchent essentiellement au quotidien des populations vulnérables. C’est un honneur pour le Cameroun et pour Bangangté ville lumière d’accueillir une personnalité, mieux une citoyenne du monde de son rang. Une lumière de plus qui vient pour faire briller davantage la cité jusqu’aux coins les plus reculés et aussi sensibles. Puisqu’il s’agit de l’énergie renouvelable, de l’énergie solaire, un potentiel inexploité au Cameroun, les Femmes maires avec l’onction de Ségolène Royal pensent pourvoir apporter des solutions au dérèglement climatique et celles-ci passent par l’exploitation du potentiel énergique dont le Cameroun dispose. Avant l’arrivée de l’ex membre du Gouvernement français, le comité de pilotage avait en effet commencé l’ordre du jour de son programme depuis 09h et a pris fin à 13h. Les Préfets des Départements des villes concernées par le projet, les Délègues Départementaux de l’eau et de l’énergie des villes concernées par le projet, les Maires des villes concernées par le projet, le Représentant du FEICOM, les techniciens des villes concernées par le projet, les acteurs de la société civile étaient tous réunis dans la salle des fêtes de la Mairie de Bangangté  en présence de Mme Célestine Ketcha Courtès qui présidait les travaux.  Des travaux, le groupe a penché sur la réflexion sur :
 
La répartition des lots : Pour le lot 1,  Fourniture et pose de 40 lampadaires solaires photovoltaïques dans la commune de Mayo-Oulo, Lot 2 Fourniture et pose de 30 lampadaires solaires dans la commune de Mbengwi, lot 3 : Fourniture et pose d’une mini centrale solaire photovoltaïque de 4,5 kWc dans la commune d’Afanloum, lot 4 : Fourniture et pose d’une minicentrale solaire photovoltaïque de 10 kWc dans la commune d’Angossas, lot 5 : Fourniture et pose d’une mini centrale solaire photovoltaïque de 7,5 kWc dans  la commune de Mintom.

Les principaux Points d’Attention de la phase d’exécution des travaux, sur l’appel d’offres pour les cinq villes et prise des résolutions. En ouverture, Célestine KETCHA épse Courtes Maire de Commune de Bangangté, dans son mot de bienvenu,  a tout d’abord réaffirmé toute sa fierté de voir le projet « Femmes et énergie durable » prendre corps ainsi que sa gratitude à l’endroit Madame Ségolène Royal pour le financement accordé à la Cop22 à  Marrakech au Maroc d’un montant de 500 000€ qui a permis d’élargie le projet dans  cinq commune (Afanloum, Mintom, Mayo-Oulo, Angossas. Ensuite elle est intervenue pour présenter sur un Powerpoint à l’attention  de l’assistance,  le contexte, l’historique et les objectifs du projet. Au terme de cette première partie, il se ressort que le DAO dans les 5 autres villes a été lancé depuis le 05 Juin et l’ouverture des offres est prévue pour le 09 Août. Il est annoncé pour bientôt un atelier thématique pour l’ensemble des délègues (sectoriel) pour déguiser le projet et poser des meilleurs solutions pour la bonne mise  en œuvre de celui-ci.

Défiscalisation du projet. Compte tenu du fait que les bailleurs de fonds paient toutes les factures en Hors Taxe, il est impératif de trouver les voies et moyens pour défiscaliser le projet. A l’unanimité, les femmes maires demanderont une audience pour rencontrer le Ministre des Finances. Les marchés dans les deux Communes Pilotes que sont Bangangté et Fokoué ont été attribués ; les travaux avancent normalement ; le  Reliquat de Bangangté d’environ 16 159 € soit 10  599 609 FCFA vont servir, selon le Maire de Bangangté à augmenter le nombre de lampadaires solaire dans la ville. Pour la Commune de Fokoué le reliquat d’environ 33 000 Fcfa soit 21 648 800 FCFA, selon le maire de Fokoué servira d’alimenter leur  nouvel hôtel de ville en énergie solaire.

Douze communes intègrent le projet pour la phase 3. Flattées par ce Projet innovant et strictement en cours de réalisation dans les 7 Communes suscitées, 12 autres Communes dirigées par les Femmes sont venues porter leurs doléances de se voir doter en ressources financières et matérielles dans leurs Communes au même titre que les communes sœurs. Les problèmes de sécurité occupent une place majeure dans la recherche du bien-être des populations.

Ségolène Royal à Bangangté.
Arrivée à Mandja entre 13h et 14h, C’est le Sous-Préfet de l’Arrondissement de Bangangté, Monsieur Bamdja Njo Aurelien qui a reçu la Présidente de DA PLANETE à sa descente de son véhicule fortement escorté par les éléments du GMI depuis Yaoundé. A côté du Chef de terre, il y avait en bonne place les femmes maires bénéficiaires, les Préfets des autres départements concernés, les forces de maintien de l’ordre, les militants du Rdpc et la population. La seconde partie de cette journée a commencé avec l’entrée en salle de Madame Ségolène Royal après un court dîner à la résidence du Préfet du Ndé, d’où le Gouverneur de la Région de l’Ouest, représentant personnel du Ministre de la Décentralisation et du Développement Local Monsieur Fonka Awa Augustine les a rejoints. Elle sera accueillie à l’extérieur par une fillette tenant un bouquet de fleur et des paroles aimables à son adresse, les groupes de danse, la population parmi lesquelles les nombreuses associations de femmes. Après exécution de l’hymne national du Cameroun et celui de la France, c’est Célestine Ketcha Epse Courtès qui ouvre le bal des allocutions. D’abord pour souhaiter une chaleureuse bienvenue à son hôte et aux personnes qui ont effectués un déplacement pour vivre en direct la promotion du développement local et l’énergie solaire. Elle a situé le contexte du projet, son historique jusqu’à ce jour très attendu. Elle a relevé dans son discours le rôle joué par Ségolène Royal pour la levée des fonds en appui via l’ADEME. Elle remettra des cadeaux à son hôte pour clôturer son discours, parmi ces cadeaux, le pagne du Rdpc, parti au pouvoir est offert en guise de soutien au Chef de l’Etat. C’est Madame Anne Tsitsol, Maire d’Angossas et Trésorière Générale du Refela-Cam qui prend la parole à la suite de leur présidente pour d’abord la remercier pour son combat en faveur des populations et puis celui pour la place de la femme dans la société, et enfin l’extension du projet aux autres communes. Elle a remercié à plusieurs reprises Madame Ségolène Royal pour son soutien aux femmes maires depuis le début de ce projet qui a déjà un corps, une âme, un esprit. Annoncée à Bangangté le 12 Juillet 2018 pour prendre part à ce 2ème  COPIL National, Madame Ségolène Royal, Présidente Fondatrice de la Fondation D.A PLANETE  a honoré à ce rendez-vous longtemps inscrit dans son agenda. Elle prendra la parole après avoir rappelé l’historique et le contexte de sa rencontre avec Mme La présidente du REFELA.-CAM notamment aux cop 21 et 22, elle a  salué le courage, la détermination et le dynamisme  de Mme le  maire de la Commune de Bangangté dans sa quête à l’international  sur les questions du genre, Protection de l’environnement et la promotion des énergies renouvelables. Suite à la brillante présentation sur l’état d’avancement du Projet « Femmes et énergie durable », à travers l’application PowerPoint par Mme Célestine KETCHA Courtes, la plénipotentiaire, très émue par la qualité du travail abattue jusque-là par les femmes Maires et le plaidoyer de Mme le Maire de Bangangté pour le soutien à un autre Projet baptisé « Femmes d’Afrique, Sécurité énergétique des Maternités à l’énergie Solaire », Mme Ségolène Royal a marqué son accord de principe pour le financement de cet autre Projet et a promis une concrétisation effective  d’ici Décembre 2018. Dans la suite de son allocution, elle remercie le Cameroun et son président Paul Biya pour la qualification de la France à la finale de la coupe du monde 2018 grâce au but du camerounais Samuel Umtiti. Elle a expliqué les effets de gaz fossiles sur la planète, et soulève le problème de la justice climatique, des changements climatiques surgissent lors de la pollution de la planète, elle rappelle que son ministère a débloqué 500 mille euros pour ce projet, elle dit ne pas être déçue, mais très émerveillée par l’accueil, elle demande aux femmes maires de compter sur son appui. Par rapport à la sécurité dans la maternité, selon elle c’est dramatique quand une femme perd la vie en donnant naissance, elle ordonne de constituer des fiches techniques dans chaque maternité et les différents besoins afin qu’elle voit dans quelle mesure elle pourra apporter son aide.

A la suite de Madame Ségolène Royal, le Gouverneur de la Région de l’Ouest, M. AWA FONKA Augustine, représentant du Ministre de la Décentralisation et du Développement Local, a pris la parole pour son allocution d’ouverture des travaux du  2ème COPIL national. Dans son allocution, il se joint à Mme le Maire de la Commune de Bangangté pour souhaiter la bienvenue aux invités. Monsieur AWA FONKA Augustine va réaffirmer sa  Satisfaction et celle du Gouvernement Camerounais pour ces initiatives de développement durable initiées et réalisées par les Femmes Maires du Cameroun. Pour le Gouverneur, le REFELA-Cam est devenu par sa dynamique présidente une référence en Afrique et dans le monde. De ce fait, le gouvernement se réjouis de ce projet novateur financer par divers partenaires internationaux et souhaiterai qu’il s’étende davantage dans plusieurs communes membres du REFELA-Cam. Il salue particulièrement Ségolène Royal dont le parcours politique est à respecter et félicite la qualification de l’équipe de France pour la finale de la coupe du monde, il salue le dynamisme et l’engagement de Madame le Maire de Bangangté, il témoigne sa gratitude, qui dit merci en demande encore, par ces mots il déclare ouvert le COPIL. Les femmes maires ont à l’attention du Gouverneur appelé à la candidature du Président Paul Biya, elles demandent au Chef de l’Etat de continuer à soutenir la femme camerounaise et de continuer son œuvre de construction d’un Cameroun fort et prospère. L’appel lui a été remis séance tenante pour transmettre à qui de droit.

La visite  par Madame Ségolène Royal  va s’étendre sur les sites du projet à Bangangté. Quelques massifs en béton sur le long du Boulevard de la ville de Bangangté pour fixer dans quelques jours les poteaux des lampadaires Solaires ont été visités et de même les travaux de construction de la mini centrale solaire de 20,16 kWc à l’hôpital central de Bangangté où elle a été reçue par le Directeur. Une visite de courtoisie au Roi de Bangangté a permis qu’elle ressorte de cette chefferie de premier degré en étant anoblie au rang de Dja mbeu Napgo qui signifie courage et force. Un titre que le monarque n’attribue qu’aux hommes, il traduit ainsi le courage et la force de Mme Ségolène Royal.
La journée du 13 juillet a commencé avec ce passage en direct des femmes maires sur les antennes de la radio nationale, puis Mme Ségolène Royal a son tour est passée pour répondre aux nombreuses questions des journalistes de ce média à capitaux publics. Ensuite, elle s’est dirigée à la Fondation Gacha à Bangoulap où elle a été chaleureusement accueillie dans la résidence par le couple Ly Dumas, maître des lieux et fondateur de l’ONG Fondation Gacha qui exerce ses activités dans la promotion du tourisme local et de l’art. La présidente de DA Planète a bien accueilli la proposition de partager ensemble un déjeuner chez les Ly Dumas en son honneur. Il faut noter que depuis son arrivée dans la capitale du Ndé, La sénatrice du Ndé Madame Dr Dsamou Micheline a assisté à toutes les étapes de la visite la Présidente de la Cop 21. Cette phase terminée, elle a visité la Fondation qu’on lui a souvent parlée. Emue, elle a félicité le couple pour ce qu’ils font dans cette bourgade de Bangoulap, elle a quitté le lieu laissant l’impression qu’elle y reviendra un jour. Toujours avec Madame le Maire comme guide, son cortège s’est dirigé vers l’axe Yaoundé Bafoussam  pour son retour dans la capitale politique où elle devrait prendre un vol retour à destination de Paris et assister le lendemain à la fête nationale française.

Après Ségolène Royal, le Copil se poursuit sa feuille de route

Ségolène Royal partie, le copil a continué avec son programme des activités. Les femmes maires bénéficiaires au nombre de huit, les techniciens du projet, y compris l’Assistant International Babacar Ndiaye ont tenu une séance de travail qui a duré plus de trois heures d’horloge. Ce conclave était exclusivement réservé au volet technique du programme notamment la réflexion sur les mécanismes de suivi-contrôle des travaux et de la maintenance des équipements dans les villes premières pionnières du programme. Une présentation au cas par cas a été faite pour chaque commune, et cela a rassuré et permis de lever toute équivoque. Ils ont fait le tour du programme pour l’instant présent et l’avenir. Le renforcement des capacités, la possibilité d’un voyage d’étude pour les techniciens, le renforcement des capacités des femmes maires sont autant de points débattus lors de cette plénière.

Ce sont les ingénieurs Dongmo Georges pour le compte de la Commune de Bangangté, Yves Wandji, Chef service de passation des marchés publics à la Commune de Bangangté et Monsieur Babaccar Ndiaye Assistant Technique International qui ont chacun passés en revue l’un après l’autre pour ce qui les concerne tous les aspects techniques relatifs à la maintenance, du suivi-contrôle des travaux, à la passation d’un marché public. Un échange fort très intéressant qui a captivé l’attention des autres participants parmi lesquels d’autres cadres techniques. Il y avait matières à réflexion, et beaucoup de connaissances et d’expériences à partager entre les entités (Maires et Techniciens). Point par point, l’ordre du jour préétabli par le comité d’organisation a été  égrené, puis respecté. Telle une litanie, toutes les femmes maires ont fait de cet instant un moment préoccupant. Chacune d’elles voulaient mieux être armées pour la suite du projet et même pour les projets futurs de même nature. Dans un jeu de questions-réponses savamment posés, Georges Dongmo, Yves Wandji et Babaccar Ndiaye ont fait montre d’une maîtrise parfaite du sujet et son environnement. C’est ainsi qu’ils ont moulé ces braves et dynamiques dans tous les domaines inscrits à l’ordre du jour. Des échanges riches et intéressants ont permis à toutes ces femmes de s’approprier des outils techniques nécessaires pour conduire ce projet dans leur commune respective jusqu’à son terme.

Au chapitre des recommandations, l’œil du Directeur Général du Feicom, Mme Ntamack a proposé aux édiles d’élaborer un code de procédure de toutes les étapes du marché de cette nature et même de la gestion des financements alloués. Elle a pour terminer elle a promis le soutien inconditionnel du Feicom aux amazones du Développement Durable qu’elles sont réunies à Bangangté autour de leur championne CGLU Mme Célestine Ketcha pour réfléchir sur l’avenir de leur commune respective. Cette phase, si importante de par son contenu s’est achevée laissant tous les participants satisfaits du déroulement. C’est autour d’un déjeuner que le deuxième comité de pilotage national du Programme « Femmes et Energie Durable » ferme les rideaux sur une note de satisfaction et rendez-vous est pris à Yaoundé pour le 17 Septembre 2018, cette fois ce sera le comité de pilotage international qui se fera avec la participation des partenaires internationaux.

S.E. Mme Ségolène Royal a enfin achevé son très court séjour dans la ville de Bangangté, Chef-lieu du Département du Ndé, Région de l’Ouest Cameroun. La présence de l’ex candidate à la présidentielle française et par ailleurs celle qui fut Présidente de la Cop 21 et aujourd’hui Présidente fondatrice de DA PLANETE a officiellement lancé la deuxième phase du projet « Femmes et Energie Renouvelable » porté par les femmes du Refela-Cam dont Bangangté est la ville siège. Le dynamisme des territoires qu’elle a si souvent soutenu et défendu est enfin apparu à ses yeux dans la ville de Bangangté.

INTERCOMMUNALITE

Avis aux Femmes Maires: bien vouloir proposer des évènements dans vos Communes respectives en cliquant sur l'image ci-dessus. Rassurez-vous de disposer d'un compte sur ce site, ou alors créez-le en cliquant l'image.

RESEAUX SOCIAUX

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Nos partenaires

Logo-orange-cameroun.jpg

NOS MEMBRES

  • Mme Ngoa Marie T.

    Maire d'Akono

  • Mme Samba Judith E.
    Mme Samba Judith E.

    Maire de Ngoyla

  • Mme Mpans Gisèle Rose
    Mme Mpans Gisèle Rose

    Maire de Doumé

  • Mme Mbock Marie Pascale
    Mme Mbock Marie Pascale
  • Mme Noah Marie Angèle
    Mme Noah Marie Angèle

    Maire de Afanloum

  • Mme Yaffo Ndoe Esther
    Mme Yaffo Ndoe Esther

    Maire de Garoua-Boulaï

  • Mme Arroye Betou Ursule
    Mme Arroye Betou Ursule

    Maire de Kon-Yambetta

  • Mme Iselle Elisabeth Bekomba
    Mme Iselle Elisabeth Bekomba

    Maire de Mundemba

  • Mme Bongwa Caroline Bi
    Mme Bongwa Caroline Bi

    Maire de Bamenda I

  • Mme Etongo Grace Mbeng
    Mme Etongo Grace Mbeng

    Maire de Bamusso

  • Mme Hamadou Gnakoyoum Zahra
    Mme Hamadou Gnakoyoum Zahra

    Adjointe Maire de Maroua 1er

  • Mme Akete Endamane Dibol
    Mme Akete Endamane Dibol

    Maire de Mintom

Agenda - Calendrier

Novembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Nos amis sur FB

SFbBox by cox plate

Carte Communale

Coopération

Association des Maires de France

VISITEURS

28646

NEWSLETTER

TELECHARGEMENTS

IDENTIFIEZ-VOUS

Réservé aux Femmes Maires justifiant d'un compte.



You are here:   AccueilVie du REFELA-CamSégolène Royal a officiellement lancé la seconde phase du projet « Femmes et Energie Durable : Appui au Refela-Cam » dans les 5 nouvelles villes

LIENS UTILES

NOS CONTACTS

BP: 18 Bangangte
Email: refelacam@yahoo.com
Tél: +237 677 60 29 24
Fax: +237 243 41 13 24

ENTRER UN MOT

Le site du REFELA-Cam est conçu et réalisé par le département communication la Commune de Bangangté